StreetPress, magazine urbain sur le Web

coin-du-net


StreetPress est un site d’information généraliste, « média indépendant » qui veut défendre « un  journalisme de terrain et d’enquête » expliquait l’équipe lors du lancement en décembre 2009.

En 2014, le journal Le Monde rapporte que Streetpress comptait 7 permanents dans sa rédaction et « 200 à 300 contributeurs bénévoles par an ».

En 2014, StreetPress publie une enquête sur la Ligue de Défense Juive, un mouvement néosioniste d’extrême droite. La même année, le député communiste Jean-Jacques Candelier avait demandé au ministre de l’intérieur d’interdire la LDJ, la qualifiant « d’organisation criminelle barbare ».

En 2015, le site a révélé qu’un jet privé loué par l’État quittait Calais plusieurs fois par StreetPresssemaine et transférait des migrants sous escorte policière dans d’autres villes de France. Le porte-parole de la CIMADE – association qui accompagne les personnes étrangères dans la défense de leurs droits – expliquait alors : « il y a une escalade insupportable dans les méthodes utilisées pour éloigner les migrants de Calais ». 

En 2015 et 2016, le site a enquêté sur Égalité & Réconciliation, l’organisation de l’idéologue d’extrême droite Alain Soral, en abordant notamment ses liens avec le Front National. Deux journalistes de StreetPress ont d’ailleurs publié un livre intitulé : « Le système Soral, enquête sur un facho business » chez Calmann-Levy.

En janvier dernier, Streetpress a lancé la plate-forme StreetVox « dédiée aux tribunes et aux témoignages militants en vu de l’élection présidentielle avec un engagement clairement revendiqué : à gauche toute. » explique Télérama.

Dernièrement, Streetpress a enquêté sur Alliance – le premier syndicat policier de France -, bébé de la Droite, et sur ses bonnes relations avec l’ancien président de la République Nicolas Sarkozy : le même Sarkozy qui vient d’être renvoyé le 3 février dernier devant le tribunal pour financement illégal dans l’affaire Bygmalion !

http://www.streetpress.com

l’Ariégeois masqué